L’humidité n’est plus une fatalité

Aperçu de l'humidité

Si vous nous consultez, c’est que vous avez déjà été sensibilisé par des observations de désordres et en avez fait un rapprochement avec l’humidité pathologique des bâtiments. Alors nous mettons à votre disposition, une série de photos caractéristiques des désordres que nous avons rencontrés lors de notre longue expérience.

Condensation et moisissure

La vapeur d’eau monte et lorsqu’elle rencontre un obstacle se dépose, de préférence sur les surfaces les plus froides : vitres, murs humides, charpentes métalliques, meubles, vêtements en cuirs, livres…

Dégradation des enduits et des embellissements

Les molécules d’eau envahissent les maçonneries à partir de la base et engendrent inexorablement des dégradations à plus ou moins brève échéance. Plus le matériau est filmogène plus il s’oppose à l’évaporation de l’humidité, plus celle ci remonte dans les murs et cloisons, jusqu’à évaporation. C’est cette évaporation qui est à l’origine des dégradations des enduits et peintures extérieurs ou intérieurs.

 

Sels hygroscopiques et développements parasitaires

Les sels hygroscopiques viennent principalement d’une remontée d’humidité en provenance du sol. Lorsque l’humidité s’évapore des murs, elle laisse en stock dans l’épaisseur de l’enduit les minéraux (sels hygroscopiques) qu’elle transporte.
Un matériau cellulosique (le bois) régulièrement approvisionné en humidité, accueille favorablement les états parasitaires qui accompagnent souvent les pathologies de l’humidité dans la construction.

La priorité, c’est d’identifier les causes pathologiques de l’humidité afin de bien choisir les solutions adaptées.


 


Procédé géomagnétique, 1 er prix de
l’innovation au salon de Porto en 2015

Garanties de résultat
(satisfait ou remboursé)

Procédé écologique

Procédure qualité
(diagnostic et contrôles)